A partir de travaux en neurosciences et plus particulièrement en neuro-éducation, Catherine RENARD, Docteur en Psychologie et spécialiste des troubles spécifiques des apprentissages scolaires, a synthétisé et enrichi un certain nombre de techniques aboutissant à la méthode FaciliDYS ©.

Cette méthode est proposée aux Dyslexiques et aux Apprentis lecteurs afin de leur FACILITER l’accès à la lecture et leur apporter un CONFORT et une lecture plus FLUIDE.

Pour la population Dyslexique, les livres écrits selon la codification FaciliDYS © sont plus facile à lire que les livres écrits de manière classique. La lecture devient très rapide et le nombre d’erreurs se réduit. L’expérience montre que cette méthode est adaptée pour une population beaucoup plus large : étudiants en Français langue étrangère, autistes, etc…

La méthode FaciliDYS© a également comme ambition de permettre une meilleure concentration et un accès au SENS, à la MEMORISATION et à la COMPREHENSION des textes plus aisée.

Cette méthode n’est pas une méthode pour apprendre à lire mais pour faciliter l’automatisation de la lecture, pour la fluidifier.

S’entraîner avec ce type spécifique d’écrits permet de reprendre goût à la lecture, comprendre les énoncés, retenir les leçons et dans la vie courante, pouvoir lire comme tout le monde au supermarché ou sur un écran face à ses mails et découvrir enfin les œuvres de la littérature !

 

Attention !

 

Attention aux OUVRAGES pour tablettes, liseuses ou autres supports NUMÉRIQUES qui semblent accentuer les troubles de l’attention et de la concentration :

source : portail national du ministère de l’éducation nationale

http://eduscol.education.fr/educnet/numerique/dossier/lectures/manuel/enjeux

Des scientifiques le confirment. 

Ceux du Laboratoire des usages en technologies d’information numérique, dit « Lutin » (qui regroupe notamment les universités Paris VIII, Paris VI et l’UTC de Compiègne) déclarent : « La perte d’habituation au livre de papier rendra probablement difficile la lecture statique, longue, attentive. ». Concrètement, cela se traduit par une multiplication des troubles de l’attention et de la concentration. Des libraires observent déjà ce phénomène. Christine Drugmant, responsable de la librairie La Belle Aventure à Poitiers, entend régulièrement des clients avouer qu’ils n’arrivent plus à lire. »

 

Attention aux logiciels ou aux ouvrages qui coupent les mots là où il ne faut pas.

Exemple : le mot « commentaire ».

La plupart des logiciels ou manuels coupent le mot entre les 2 « m » et séparent « tai » et « re ».

Aussi le lecteur lit 4 syllabes :  COM (con) / MEN / TAI / RE

FaciliDYS©  découpe le mot phonétiquement, comme il se prononce :       CO / MMEN / TAIRE 

Avec FaciliDYS©, on lit normalement comme on parle, sans buter sur les mots, et on mémorise davantage car l’effort pour déchiffrer a été réduit.

 

La possibilité d’écouter un ouvrage « AUDIO » est louable, mais l’objectif de LIRE et d’y trouver des ressources et du plaisir n’est pas pour autant atteint ! Le cerveau utilise d’autres zones que celles employées pour la lecture : la personne ne progresse donc pas en lecture.

 

Attention aux livres qui essaiment certaines syllabes ou certains mots colorisés çà et là : ils sont peu efficaces pour une lecture fluide et agréable. Le lecteur n’aura retenu qu’un phonème. Ces ouvrages ne visent pas l’objectif de la méthode FaciliDYS© : permettre à ceux qui sont loin du plaisir de lire de s’en approcher.

 

Attention aux publications qui utilisent dans leur ouvrage le même code couleur pour des objectifs pédagogiques différents (utiliser un code couleur pour différencier les syllabes et retrouver les mêmes couleurs pour différencier un verbe, un pronom, un complément, …) : ceci est de nature à faire perdre pied à un lecteur déjà hésitant. Ces ouvrages sont souvent des copiés/collés d’ouvrages traditionnels.

 

Attention aux livres destinés aux Dyslexiques publiés pour des élèves de CP et qui malheureusement ne font que rassurer les parents : la  Dyslexie est généralement constatée qu’après le primo apprentissage de la lecture, c’est à dire en CE1… Ces ouvrages également sont souvent des copiés/collés d’ouvrages traditionnels. 

 

Attention aux ouvrages dont les polices de caractères sont uniquement écrits plus gros ! Même s’il peut l’être, un Dyslexique n’est pas toujours malvoyant !

 

Attention aux polices d’écritures adaptées : FaciliDYS© a choisi la police d’écriture ARIAL qui permet le passage plus aisé de la lecture FaciliDYS à la lecture traditionnelle, ce qui est l’objectif ultime visé. Le lecteur n’est pas confronté à une difficulté supplémentaire dans la vie de tous les jours devant une police inhabituelle.

 

 

La méthode FaciliDYS© en résumé :

La méthode  FaciliDYS© et les PARENTS

Un des objectifs de nombreux  parents est de développer ou de réconcilier leur enfant avec la lecture. C’est essentiellement la visée de la méthode FaciliDYS©.

En lisant alternativement un paragraphe chacun leur tour, les parents peuvent encourager leur enfant à entrer progressivement dans la lecture.

Certains témoignages nous informent que la lecture FaciliDYS© a permis le retour à la lecture sur des ouvrages classiques (voir les avis).

La méthode  FaciliDYS© et les PROFESSIONNELS DE LA DYSLEXIE

Les professionnels de la dyslexie sont des membres acteurs de premier plan pour donner ou redonner le goût de la lecture aux enfants dyslexiques.

Les livres écrits avec la méthode FaciliDYS© offrent des supports différents, attractifs et efficaces pour tous les âges.

La méthode  FaciliDYS© pour TOUS

A tout âge, il est enfin possible d’accéder aux œuvres littéraires, aux librairies, aux bibliothèques, à la culture…

 

La méthode FaciliDYS© automatise et rend plus fluide la lecture pour les Dys et ceux qui ont des difficultés à entrer dans la lecture.

Ce n’est pas une méthode pour apprendre à lire, c’est une méthode qui permet d’accéder à la lecture.

La codification FaciliDYS© est conçue pour aider le lecteur à fluidifier sa lecture grâce aux syllabes colorées phonétiquement, c’est-à-dire comme elles se prononcent et non comme elles s’écrivent. C’est pourquoi le lecteur lit sans se soucier de la grammaire et des lettres muettes et prend plaisir à lire car il lit aussi vite qu’un lecteur expert. Ainsi la taille du livre n’est plus un frein à l’achat.

Il a mémorisé ce qu’il a lu car l’effort pour déchiffrer a été minime et la compréhension du texte s’en trouve améliorée grâce à la concentration accrue sur le sens de ce qui est lu.

La codification FaciliDYS©, une fois acquise très rapidement, permet de déchiffrer chaque page avec un gain de 31 secondes en moyenne par page A4 (Etude réalisée sur 200 enfants d’écoles primaires, collèges et lycées courant 2016 par Catherine RENARD, Docteur en Psychologie).

Les derniers témoignages nous indiquent que certains lecteurs peuvent ensuite dépasser la lecture des ouvrages FaciliDYS© pour lire des livres écrits avec une police traditionnelle (voir les avis des utilisateurs) !

Pour les jeunes, la méthode FaciliDYS© permet ainsi d’éviter l’échec scolaire et pour les moins jeunes d’accéder enfin à la lecture et à la richesse de nos œuvres littéraires.   

A l’origine élaborée pour les personnes Dyslexiques ou lecteurs hésitants, il apparaît qu’elle est également appréciée par un public élargi : jeunes lecteurs en apprentissage de lecture, population étrangère souhaitant parfaire sa compétence linguistique, personnes touchées par des troubles autistiques, etc… (voir les avis des utilisateurs).